IA en train de programmer

L’IA GPT-3 a bouleversé le monde du développement informatique en étant capable de générer du code et de la documentation.

Cette IA fait tellement mieux que Google que certains l’utilisent désormais comme moteur de recherche pour développer. Va t-elle pour autant remplacer les développeurs ?

Qu’est-ce que l’IA GPT-3 ?

GPT-3 est un modèle de Deep Learning capable d’apprendre par le biais d’exemples. C’est un réseau neuronal artificiel avec une mémoire à long terme. GPT-3 peut s’adapter à tout ce qui est considéré comme langage. Le code étant un langage, elle peut donc écrire du code informatique à notre place.


gpt3 code exemple Exemple de code généré par GPT-3. Source : Chat GPT

Tel un humain, cette intelligence artificielle a dû se former en parcourant tout internet. Elle récupère les informations et les interprète afin de proposer les réponses les plus utiles pour l’utilisateur.

Tout n’est pas encore automatisable par les IA

Une IA a besoin d’énormément de données de qualité pour « se former ». Même avec des données parfaites, leurs prédictions peuvent être fausses.

C’est super difficile de pouvoir automatiser le développement. La tâche est tellement complexe !

C’est très simple de suggérer du code ou des gros morceaux de code comme peuvent le faire Github CoPilot ou Tabnine. C’est beaucoup plus difficile d’automatiser la production de code car ça va au-delà du code. Le développement couvre énormément d’aspects : l’architecture, les technologies choisies, la sécurité de l’application, le déploiement, etc…

architecture logicielle modele conventionnel Modèle conventionnel d’architecture logicielle. Source : Architecture Logicielle


Les IA aident les développeurs en leur suggérant du code mais vont-elles vraiment les remplacer ?

Les développeurs sont-ils vraiment remplaçables ?

Les données nécessaires au fonctionnement des IA sont créées par les humains. Sans ces données, l’IA ne peut pas apprendre. L’humain est donc nécessaire.

Elles apprennent grâce aux données d’Internet. Les informations ne sont donc pas fiables à 100%. Il y a alors des vulnérabilités dans le code proposé par les intelligences artificielles telles que Github CoPilot et GPT-3.

Il y a également des problèmes légaux quant aux informations accessibles par les IA. Les meilleures informations vont tendre à rester privées pour ne pas être rendues disponibles aux intelligences artificielles. Ces informations seront toujours détenues par des humains en premier avant d’être proposées par les IA. L’humain garde le pouvoir.

Dans leur état actuel, les IA aident les développeurs mais ne peuvent pas les remplacer. Elles n’aident absolument pas dans la définition de l’architecture logicielle, dans la création de tests ou dans le déploiement des applications.

Beaucoup de métiers artistiques vont être impactés par les intelligences artificielles. Il se pourrait par exemple que les IA aient des conséquences sur les métiers de webdesigner en proposant les designs les plus tendances du web. Cependant, ils pourront toujours être réalisés via WordPress.


Mais les métiers de développeurs seront sûrement les derniers à être remplacés (si ils le sont un jour car la technologie actuelle ne le permet pas).